Présentation

Ma vision

« L’éducation est avant tout une relation »

D’un côté, se trouvent les besoins de l’enfant. De l’autre, les besoins du parent. Au milieu … la relation.

Lorsque ces besoins, de part et d’autre, ne sont ni satisfaits, ni compatibles, la relation devient conflictuelle.

Comment faire pour s’entendre ? Se comprendre ? Et vivre plus calmement la relation à son enfant ?

Une communication bienveillante restaure la relation, elle rapproche, elle soulage. Elle prévient, et souvent désamorce la crise.

Ma méthode

Un accueil pour tous, afin que chaque parent puisse exprimer la réalité de ce qu’il vit.

Une écoute active et bienveillante pour lui permettre d’avancer dans sa réflexion personnelle et dans la connaissance qu’il a de lui-même.

Des pistes de réflexion et des outils concrets pour mieux comprendre le comportement de ses enfants, selon leurs âges.

Mon parcours

Mariée et mère de quatre enfants, j’ai d’abord exercé dans le commerce international pour une enseigne de grande distribution d’articles de sport.

La naissance de nos enfants est bel et bien venue chambouler mon petit monde de certitudes et je me suis souvent sentie démunie et à bout de force notamment face à leurs comportements bruyants et incontrôlables. « Pourquoi, alors que je suis pleine d’amour et de bonne volonté cela est-il parfois aussi difficile ? » J’ai alors décidé de prendre le taureau par les cornes. J’ai cherché dans les lectures, les conférences, les formations en ligne tout ce qui pouvait m’aider à « réussir » l’éducation de nos enfants. J’y ai appris de nombreux repères, notamment liés à leurs étapes de développement et à leurs âges. J’ai découvert cet univers en vogue de la parentalité positive, sous l’éclairage des neurosciences, je me suis posée la grande question de l’équilibre de la vie personnelle et professionnelle… Puis au bout de quelques temps, alors que les grandes théories de la bonne mère de famille, à la fois femme, épouse et professionnelle avertie creusaient en moi leur sillon, je me suis peut-être sentie un peu perdue, parfois découragée, souvent angoissée, car ce contrôle quasi permanent sur mon foyer était devenu une chape de plomb sur mes épaules.

Je crois en fait que tout est une question de curseur, il suffit de savoir le placer au bon endroit. L’éducation parfaite n’existe pas, pas plus que le parent parfait (il m’a visiblement fallu un peu de temps pour l’intégrer), et j’ai alors choisi un autre petit chemin, sur lequel je me trouve encore, qui vient replacer mon ressenti, ma personnalité et aussi mes blessures et mes limites au coeur de mes journées. J’ai choisi de piocher parmi les théories, les outils qui me conviennent le mieux, d’y mettre des nuances adaptées, d’abord à moi-même (je crois, finalement, que dans l’éducation tout commence par là), à notre couple et à nos enfants, et d’accorder plus de place à mon intuition.

Parmi ces outils, j’ai découvert celui de la Communication Non Violente (CNV de Marshall Rosenberg) ainsi que l’atelier « parler pour que les enfants écoutent » de Faber et Mazlish.

Je le ai trouvé pertinents, efficaces, et surtout orientés vers le bien-être du parent AVANT celui de l’enfant. Je me suis sentie accompagnée à mon rythme. Ces clés nous ont apporté plus de sérénité avec les enfants, et nous permettent tous les jours encore de progresser, de communiquer vrai, de nous écouter et de nous accepter tels que nous sommes, différents et imparfaits.

Forte de cette expérience valorisante, j’ai choisi, à mon tour, de proposer ces ateliers aux parents désireux de prendre soin d’eux et de leurs relations avec leurs enfants. Ainsi qu’aux professionnels de l’éducation qui accueillent chaque jour nos enfants et qui aspirent à une ambiance apaisée et sereine au sein de leur structure, de leur classe, etc…

Pendant la construction de ce projet autour de la parentalité, je me suis parallèlement questionnée sur l’accompagnement de nos enfants et de nos jeunes sur cette dimension de leur vie affective, relationnelle et….sexuelle. Non ce n’est plus un gros mot, ni un sujet tabou (quoi que…), à tel point que nos jeunes se trouvent très tôt confrontés à cette grande question de la sexualité.

Sexualité, mais pas que. D’un point de vue plus général, comment accompagner nos enfants dans le bien vivre ensemble, dans le respect de chacun, tout en construisant sa propre identité et en posant ses premiers choix. Comment les aider à se sentir bien dans leur peau !

J’ai voulu trouver des éléments de réponses et aussi me former à cet accompagnement.

Je propose donc des interventions en Education Affective, Relationnelle et Sexuelle au sein de la Fédération nationale Couples et Familles, dans les écoles primaires, collèges, lycées, établissements agricoles, centres d’apprentissage, foyers et dans toute structure accueillant des jeunes.

Et ensuite ? Une formation de Conseillère Conjugale et Familiale qui devrait débuter courant 2021, afin d’approfondir les thématiques de la vie de couple et de la famille.

Et de continuer à proposer un accompagnement pertinent et adapté à tout ce qui nous est donné de vivre dans ce XXIeme siècle.

poppies-3374193_1280